CONFÉRENCES

>> VENDREDI

La musique trad

Avec Justin Bonnet

 

Vendredi 7 septembre à 14h45

On a bien longtemps nommé le répertoire des chansons de la tradition orale française comme des  « chansons d’autrefois » de telle ou telle région. Cette couleur passéiste et régionale ne donne guère une image de dynamisme et de vitalité. C’est pourtant un répertoire porteur d’une grande énergie créative pour aujourd’hui. C’est cette énergie que Justin Bonnet tâchera de vous transmettre, pour vous donner envie de pratiquer ce répertoire d’aujourd’hui tout autant que d’hier.

Justin Bonnet est directeur artistique du collectif TO&MA (traditions orales et musiques actuelles) qui héberge plusieurs projets polyphoniques autour des musiques traditionnelles de France : le quintette a cappella Têtes de Chien, le trio BMB, l’ensemble vocal La Note Jaune. En plus de ses activités de pédagogue et chef de chœur, il  continue de se nourrir d’autres pratiques, auprès des Arts Florissants, du Concert Spirituel, des ensembles Obsidienne et Sequentia, avec lesquels il chante régulièrement. Au sein des compagnies Éclats et Acta, il développe un travail de chanteur / comédien à partir de musique contemporaine et traditionnelle. C’est de sa double culture savante et populaire qu’il tire son énergie créatrice et son plaisir de transmettre une pratique collective à la fois traditionnelle et inventive, sensible et joyeuse.

>> SAMEDI

« Sing Me In »

Avec Côme Ferrand-Cooper

samedi 8 septembre à 9h15

Pourquoi et comment peut-on utiliser le chant choral pour l’intégration des jeunes migrants dans nos sociétés européennes ?

Côme Ferrand-Cooper, en charge du projet «Sing Me In» pour la fédération européenne de chant choral « European Choral Association - Europa Cantat » présentera les ressources développées par les 11 partenaires de ce processus soutenu par l’Union Européenne.

Rencontre

Avec Guy Reibel

 

vendredi 7 septembre à 16h30

À la fin des années 60 naissait le jeu vocal au Groupe de Recherches Musicales à la Radio et au sein des Chœurs de cette maison. Cinquante ans plus tard, le jeu vocal s’est développé dans  les milieux professionnels et amateurs  du chant et a même pénétré l’école. Il a influencé en retour les modes d’écriture de la musique vocale, introduit la créativité au sein des activités chorales, bouleversant les habitudes dans la manière de chanter ensemble et diriger le chœur. Le Centre européen du Jeu Vocal a été créé en 2015, avec 5 domaines d’activités : formations, manifestations, recherche, productions, publications.

©Béatrice Heyligers

Compositeur français né le 19 juillet 1936 à Strasbourg, pianiste de formation, Guy Reibel entreprend des études scientifiques et devient ingénieur, avant de se consacrer pleinement à sa formation musicale au Conservatoire de Paris. Membre du Groupe de recherches musicales de 1963 à 1983, il est également responsable de programmes à Radio France, initiant les

« Concerts Lectures » et diverses émissions pédagogiques. Conseiller musical pour la Cité de la musique de Paris (1983-1989), il est chargé notamment de l'audiovisuel et de la partie contemporaine du futur Musée de la musique. Créateur de l'Atelier vocal des Chœurs de Radio France (1976), il s’intéresse particulièrement à l'expérimentation du jeu vocal et à la voix humaine. Il dirige aussi le Groupe vocal de France, et, régulièrement, le Chœur de Radio France. L'effectif choral, amateur ou professionnel, est d’ailleurs prépondérant dans ses œuvres, tout comme l'élément électroacoustique. Au Conservatoire de Paris, il est professeur associé à la classe de composition et d’électroacoustique de Pierre Schaeffer, avant de lui succéder de 1976 à 2001. Citons parmi ses compositions Duborth (1965), Signal sur bruit (1973), Rabelais en liesse (1974, créé au festival d'Avignon), Radiomanie (1983), La Marseillaise des Mille (1992), Concerto pour clarinette, piano et orchestre (2001), Chants sauvages (2008). Créateur du Centre Européen du Jeu vocal en 2015, il anime depuis cette date l’Atelier de création de musique vocale au Conservatoire de Paris.

Rencontre

Avec Jaakko Mäntyjärvi
et le chœur de chambre Freia

 

samedi 8 septembre à 10h30

Certainement l’un des compositeurs finlandais

de musique chorale les plus connus dans le monde, il se décrit comme un « traditionaliste éclectique ».

Il est l’auteur de plus de 100 pièces chorales, sacrées ou profanes, publiées par Sulasol.

Il présentera une sélection de ses compositions sur une période de plus de 30 années.

Aborder le jazz vocal

avec un groupe amateur

Avec Thierry Lalo et Jazz'elles

samedi 8 septembre à 15h15

Véritable musique émotionnelle et vibrante, le jazz vocal est une voie bien différente des chemins classiques. Il a pourtant ses traditions, ses règles, ses exigences et un répertoire vivant. Faire sonner un chœur dans ce style requiert quelques connaissances et quelques techniques pour que chaque choriste donne le meilleur, dans l’écoute et le plaisir partagé.

Hip hop

et baroque

Avec François Bazola

 

samedi 8 septembre à 16h30

Lorsqu’en 2010 Abderzak Houmi et François Bazola se sont nous rencontrés et ont manifesté pour le travail de l’autre un intérêt fait d’estime et de curiosité, le mélange des genres n’était pas encore chose courante. Faire se côtoyer, vivre et exister deux univers aussi différents dans leurs modes de création, de travail et de diffusion ne semblait pas chose aisée, et pourtant…

Ainsi est né Face à face spectacle dans lequel se jaugent, se confrontent puis fusionnent musique électro et Handel, danse hip-hop et instruments anciens, virtuosité chorégraphique et vocalises frénétiques.

©Remi Angeli

Titulaire d’une agrégation de musique (université F. Rabelais de Tours), d’un prix de chant et d’art lyrique

(CRR de Tours) et d’un prix d’interprétation de la musique vocale baroque (CNSMD de Paris, classe de William Christie), il partage son activité entre le chant et la direction. 

 

Collaborateur de longue date des Arts florissants, il en est le chef de chœur et a dirigé cet ensemble à plusieurs reprises. 

Soucieux de faire partager son expérience aussi bien à de jeunes professionnels qu’aux amateurs passionnés, il collabore régulièrement avec le CEPRAVOI (Mission Voix en Région Centre) et a encadré à plusieurs reprises l’Académie Baroque Européenne d’Ambronay.

En octobre 2010, il crée l’Ensemble Consonance avec lequel il crée de nombreux programmes originaux.

François Bazola est membre du conseil artistique du Florilège Vocal de Tours et Chevalier dans l’ordre des Arts et Lettres.

>> DIMANCHE

La pédagogie

du chœur d’enfants

Avec Marie-Noëlle Maerten et La Cigale de Lyon

dimanche 9 septembre à 10h30

Marie-Noëlle Maerten a commencé sa formation au sein des « Petits chanteurs de Valenciennes » et au Conservatoire de la même ville en chant et violon.

Elle poursuit son parcours au Conservatoire de Lille

dans la classe de Claire Marchand.

Après avoir participé en tant que soprano à divers ensemble vocaux (Maîtrise de Radio France, Maîtrise Notre-Dame de Paris, les Demoiselles de Saint Cyr et l’Ensemble vocal Intermezzo), Marie-Noëlle Maerten se tourne vers la direction de chœur.

Sa réputation en matière de travail de la voix de l’enfant l’amène à assurer de nombreux stages de formation et à conseiller les maîtrises en création en France. Elle est régulièrement appelée pour diriger des œuvres pour chœur de jeunes ou d'adultes.

Avec « La Musique de Léonie », structure proposant stages, concerts et créations pour le plus grand nombre, elle crée en 2008 l’ensemble vocal « La bonne chanson » puis en 2011 la Maîtrise de Léonard, chœur d’enfants basé à Saint jean de Braye qui propose aux jeunes de l’agglomération une formation musicale et vocale liée à la production scénique.

Très investie à la Maîtrise de Radio France depuis de nombreuses années et après avoir occupé les fonctions de chef de chœur assistant, de conseillère aux études et de déléguée pédagogique, Marie-Noëlle Maerten est, depuis décembre 2015, directrice musicale adjointe de la Maîtrise de Radio France.

©Radio France/Christophe Abramowitz

Comment aborder le répertoire contemporain en chœur ? Comment associer le travail de la voix à l’apprentissage et au travail musical ?

Marie-Noëlle Maerten vous propose de partager son expérience pédagogique et musicale.

La musique

de Veljo Tormis

Avec Loïc Pierre et Mikrokosmos

dimanche 9 septembre à 14h

La mort soudaine en janvier dernier de mon mentor Veljo Tormis m’a contraint à faire une pause dans l’élaboration du projet du triptyque choral L’Origine du monde.  

Il me fallait, toute affaire cessante, rendre hommage à mon ami Veljo Tormis, le plus sage des auditeurs et le plus têtu des anthropologues.

Par trois fois, nous avons rencontré le maître. A chacune de ces rencontres, Tormis partage, raconte et transmet sa vision de l’art choral sans rien omettre des spasmes et des cicatrices d’une culture balte si souvent spoliée.

Dès notre première rencontre en 2002, Veljo Tormis me suggère vivement d’adapter son œuvre « en français ». Avec bien trop d’aplomb et de certitudes, je lui réponds que toute tentative de raconter ces histoires immortelles dans une autre langue que la sienne serait une erreur. Définitivement, l’art choral a cappella repose sur un principe simple : la langue imprime le son ! 

Mais en 2009, une visite de l’Estonie m’ouvre les yeux. En sa joviale compagnie, mes convictions sont ébranlées. La disparition de Veljo Tormis le 21 janvier dernier fait tomber mes dernières certitudes.

Se pose alors la question : comment traduire ces histoires immortelles tout en respectant dialectes et poésies ?  Comment passer d’une couleur à une autre sans déformer la musicalité de la langue ?  Faire sonner le français sans trahir la version originale ?  Raconter fables et récits épiques avec la même humilité syntaxique ?  Survient alors, par chance, la formidable rencontre avec le poète et plasticien sonore Pierre Gief. Travail virtuose et totalement inédit où l’on peut enfin entendre, comprendre et partager les rires et les plaintes de ce grand peuple chantant.

©Alexis Joguet

Fondateur et directeur artistique du Chœur Mikrokosmos depuis 1989, Loïc Pierre est aussi metteur en scène, scénographe, compositeur et plasticien. Ardent défenseur du répertoire contemporain et de l'art choral a capella en particulier, LoÎc Pierre passe commande aux compositeurs Pascal Zavaro, Philippe Hersant, Thierry Machuel, Nicolas Bacri, Patrick Burgan, Aaron Jay Kernis, Jukka Linkola ou Ko Matsushita tout en cultivant d’autres territoires harmoniques insolites.

Sa passion pour le cinéma et le théâtre l’amène à concevoir de nombreux spectacles et ciné-concerts influencés par Alfred Hitchcock, Fritz Lang, Andrei Tarkovski, ou Goerges Mélies. Artiste pluriel et toujours en recherche d’originalité, son travail scénographique puise ses influences chez Ariane Mnouchkine, Bob Wilson ou Roméo Castellucci. 

Parmi ses derniers spectacles, on retiendra Ombres vives, un ciné-concert a capella invitant 40 films et 450 accessoires jonchant la scène, Retour à la terre de et avec Meredith Monk, La nuit dévoilée, premier volet d’un vaste triptyque choral et déjà donné plus de 80 fois dans le monde entier, Jumala, deuxième volet et l'éclosion d’un théâtre choral. Les chroniques des peuples oubliés en hommage au compositeur Veljo Tormis poursuivent cette quête d’un art choral ouvert à tous les arts.

>> VENDREDI, SAMEDI, DIMANCHE

Découverte de nouveaux répertoires

Avec les éditeurs présents au Congrès

 

Vendredi 7 Septembre à 14h45

Samedi 8 Septembre à 11h45

Dimanche 9 Septembre à 11h45 et 14h

Les éditeurs présentent une sélection de leurs productions : pour voix mixtes, voix égales et voix d’enfants. Ces séances de lecture de répertoires permettront d’expérimenter et d’écouter des sélections riches et originales.